« Délibio», le traiteur lyonnais zéro déchet, bio et local

Délibio est un service de restauration traiteur créé par Antoine Perrin en 2017 après une période de deux ans de gestation.

L’idée de cet entrepreneur est née d’une frustration et d’un questionnement : « Comment bien manger au bureau lors de ma pause déjeuner ? Est-ce possible de proposer un dîner en phase avec mes valeurs pour célébrer mon mariage ? »

Lire la suite « « Délibio», le traiteur lyonnais zéro déchet, bio et local »

« Les Détritivores», un projet de compostage de proximité

logo Les détritivores avec des couverts se tranformant en végétaux

Les Détritivores est une activité tout d’abord créée en 2015 à Bordeaux. Depuis janvier 2017, Vincent Dujardin avec Gaétan Lepoutre ont lancé cette initiative à Lyon afin de permettre le compostage de proximité des biodéchets des restaurants. Le but étant ainsi d’éviter l’incinération ou la mise en décharge des déchets biodégradables sans retour à la terre possible. Ces derniers représentent environ 50% des déchets de la restauration.

Lire la suite « « Les Détritivores», un projet de compostage de proximité »

Abracada’vrac : entrepreneure Zéro déchet de juin

Et l’entrepreneure zéro déchet du mois de juin est : Jeanne, la créatrice d’Abracada’Vrac.

Portrait de Jeanne

Qui est Jeanne ?

Jeanne a commencé ses études en prépa littéraire spé philo. Puis, à la fin de sa licence de droit, elle a pris plusieurs semaines de calme pour réfléchir à ce qu’elle allait faire ensuite. Elle voulait prendre la bonne route, sentir qu’elle ne passait pas seulement ses journées à gagner sa croûte, mais aussi à faire quelque chose qui soit vraiment utile pour les autres.

C’est pendant cette période d’introspection qu’elle a vécu une énorme prise de conscience devant sa poubelle: en rentrant des courses, elle s’est rendue compte que rien qu’en rangeant ses achats dans le frigo, elle venait de remplir sa poubelle d’emballages. Elle s’est imaginée ce que cela devait représenter comme volume quotidien de déchets à l’échelle de la planète, et ça lui a paru vertigineux. Elle est allée sur internet pour trouver l’épicerie 100% vrac la plus proche de chez elle et… elle s’est rendue compte que ça n’existait pas en France!!! C’était en juin 2014, l’épicerie « La Recharge » allait ouvrir un mois plus tard à Bordeaux. Elle a décidé d’ouvrir une épicerie en vrac à Lyon, et ce projet riche d’expériences et de rencontres a duré deux ans mais ne s’est pas concrétisé, car au fond elle n’était pas faite pour la vie commerçante. Son vrai rêve, c’est de partir à la campagne construire une ferme auto-suffisante en énergie et ressources, pour pratiquer le maraîchage en permaculture. Après son mariage, le 24 juin, elle partira avec son époux faire du woofing dans toute la France pour apprendre le métier et rencontrer des paysans de toutes les régions!

Bref, le projet d’épicerie, qui s’appelait déjà Abracada’Vrac, s’est transformé en blog du même nom, pour aider les autres à réduire leurs déchets. Elle qui aime beaucoup écrire et réfléchir, elle a été comblée par ce travail qui lui a permis de partager ses astuces et réflexions avec un grand nombre de personnes, et même de se faire de nouveaux amis, qui l’ont contactée via le blog ! Ce point de contact avec un grand nombre de personnes en transition vers le zéro déchet lui a également permis de se rendre compte que nous avons tous la même problématique lorsque nous voulons faire les courses en vrac : très souvent, nous ne savons pas où aller pour trouver certains produits sans emballage. C’est comme ça que lui est progressivement venue l’idée du localisateur de vrac qu’est Abracada’Vrac aujourd’hui.

aperçu du site internet

Localisateur de vrac

Abracada’Vrac est donc un localisateur de vrac permettant aux utilisateurs d’écrire le nom d’un produit qu’ils cherchent pour obtenir la liste des boutiques dans leur ville qui vendent ce produit en vrac.

L’idée : moins de déchets pour les consommateurs et plus de clients pour les commerçants engagés dans ce mode de vente.

D’autre part, les commerçants auront accès aux statistiques de recherches, ce qui leur permettra de rajouter dans leur magasin les produits recherchés par les consommateurs : ainsi, Abracada’Vrac a aussi pour but de contribuer à l’élargissement des gammes vrac proposées dans les magasins.

Pour faire un beau site qui soit agréable à utiliser pour tout le monde et durable dans le temps, elle a décidé de créer un véritable modèle économique autour de ce projet, qui est une entreprise depuis fin 2016 : le site est gratuit pour les utilisateurs et payant pour les commerçants car il s’apparente pour eux à un service de publicité en augmentant leur visibilité et en augmentant leurs clientèle. Pour référencer leurs produits, les commerçants paient un abonnement s’élevant à 150 euros HT/an, ce qui correspond à peu près à leur facture de téléphone fixe mais leur rapporte beaucoup plus ^^

Après un an de travail acharné avec des développeurs et une designeuse, des dizaines d’heures de démarchage, Abracada’Vrac est lancé à Lyon ce mois de juin !! Avec déjà 600 utilisateurs lyonnais et une quinzaine de boutique pour l’instant.

Le prochain lancement aura lieu à Paris, fin octobre. Le but est qu’Abracada’Vrac puisse être utilisé partout en France, en Suisse et en Belgique d’ici fin 2018.

Pour l’instant, Abracada’Vrac n’est pas une appli, mais un site web disponible sur ordinateur et sur téléphone. Tout est fait pour que l’utilisation sur téléphone soit identique à l’expérience que l’on peut avoir sur une appli, à cela près qu’il faut internet pour qu’elle fonctionne. On peut même installer une icône de raccourci sur son téléphone!

Voici l’adresse du site: www.abracada-vrac.com  

Plus il y a d’inscrits et plus vite les commerçants rejoindront le mouvement, alors Jeanne compte sur la motivation des Lyonnais!!

Vertuose : entrepreneur Zéro déchet de mai

L’entrepreneur zéro déchet mis à l’honneur pour ce mois de mai est : Guillaume, président-fondateur de VERTUOSE.

Guillaume, de vertuose

Vertuose

Vertuose est une jeune start-up lyonnaise qui agit pour sensibiliser les entreprises, les collecteurs et les individus aux gestes de la transition écologique et de l’économie circulaire.

En France, 30 millions de produits électriques et électroniques dorment dans nos chaumières. L’ambition de Vertuose est de récupérer ces objets, de les réparer si besoin pour être réutilisés par d’autres et leur donner ainsi une deuxième vie.

Le processus se fait en trois temps :

  1. La collecte de produits, les entreprises étant les sources d’approvisionnement clés.
  2. Le tri & la réparation auprès leurs partenaires. Ressourceries, recycleries et ateliers de réparations trient, réparent voire remettent sous garantie ces objets pour les revendre d’occasion dans leurs propres magasins.
  3. Vente via le site Internet qui permet aux partenaires de proposer leurs produits en ligne.

Ce projet répond au triptyque du développement durable :

  • Écologique : en évitant la surconsommation de matières premières et en favorisant ainsi l’économie circulaire. Renforcement de la filière de recyclage en évitant le stockage en déchèterie sauvage et en favorisant ainsi la traçabilité.
  • Social : les entreprises sont majoritairement des entreprises de réinsertion ; donateurs et acheteurs peuvent échanger sur la nouvelle vie d’un produit.
  • Économique : en redonnant du pouvoir d’achat au consommateur.

Vertuose met aussi en avant la consommation locale, en effet, même un acteur passant par le site internet est redirigé automatiquement dans les magasins de sa région.

 

Logo de vertuose, un croisement de gouttes jaune et bleue donnant du vert

 

 

Site internet :

Coup de projecteur sur… KUFU

Aujourd’hui, nous sommes heureux et fiers de vous présenter l’entrepreneure lyonnaise Zéro Déchet du mois, Sabrina Grasso, fondatrice de la marque logo-04

Sabrina a vécu dans plusieurs grandes capitales (NY, Londres, Paris) et a commencé sa carrière en tant que directrice artistique. Sa première expérience en tant qu’entrepreuneure s’est faite avec le magazine Trafalgar qui lui a révélé son goût pour la liberté et l’audace de l’entreprenariat. Elle souhaite faire partie du changement de consommation plus responsable, voire même d’en être un moteur…et c’est de cette envie qu’est né KUFU.

 

sabrina-kufu-5
(c) photo : Photilde

 

Et sinon, qu’est-ce que KUFU? Il s’agit d’un concept japonais qui signifie « Faire avec les moyens du bord ». Sa créatrice a eu la belle idée d’adapter ce mode vie au zéro déchet pour créer toute une gamme d’objets réutilisables. Et oui, depuis avril 2016 KUFU met à disposition des produits upcyclés (fabriqués à partir de chutes textiles) pour simplifier notre quotidien zéro déchet. Sabrina a également tenu à ce que ses produits soient éthiques en travaillant avec des fournisseurs de tissus biologiques et en effectuant la fabrication de manière artisanale et locale, à Lyon. En effet, la démarche KUFU mobilise de jeunes créateurs locaux et des couturières amatrices qui n’hésitent pas à vider leurs sacs… de chutes de tissus.

sabrina-kufu-4

Sabrina propose plusieurs types de produits :

  • des objets durables pour pallier au tout jetable ; mouchoirs en tissus, cotons démaquillants ;
  • tout ce qu’il faut pour faire ses courses sans emballage superflu : des sacs à vrac, des sacs à pain, des sacs plus grands pour les fruits et légumes ;
  • des emballages personnalisables pour les professionnels ;
  • et la toute dernière nouveauté pour les festivités de Noël, les emballages cadeaux ultra colorés composés d’un tissu et d’un joli nœud élastique. Simple mais terriblement efficace.

img_1083

Pour en savoir plus sur KUFU et retrouver l’ensemble de la gamme, rendez-vous vite sur son site internet www.kufu.fr