Satisfix, le réparateur Lyonnais pour en finir avec le tout-jeter

A l’heure de l’obsolescence programmée, l’entreprise Satisfix s’applique à démontrer depuis trois ans ses talents de réparateur sur Lyon et ses alentours. A tous les rafistoleurs, mais aussi tous ceux qui ont des remords à jeter inutilement, et même ceux qui s’avouent vaincus devant une clé à molette, la solution sur Lyon et ses alentours est là.

Satisfix est une entreprise de réparation à domicile de gros électroménager, comprenant les réfrigérateurs, caves à vins, fours, plaques à induction, climatiseurs mobiles, et les grands classiques, lave-linges et sèche-linges. Elle est née de la réunion des compétences de deux amis d’enfance, Dorian, 26 ans, habile en management, et Simon, le fameux mécanicien hors pair. Ils avaient d’abord constaté que l’offre de réparation à Lyon était au point mort, d’un point de vue tarifaire, mais aussi de la qualité de service, rendant cette pratique peu convoitée des consommateurs. Depuis, une petite équipe 4 personnes, expertes en mécaniques et engagées dans une démarche durable s’est formée.

Un tarif forfaitaire

Habituellement, on s’invente bricoleur pour éviter l’intervention d’un réparateur payé à la demi-heure, prix auquel s’ajoute généralement le déplacement, et un possible devis. Satisfix a créé une offre inédite. Il s’agit d’un forfait réparation sur une base d’un tarif fixe de 87 euros TTC, comprenant le déplacement et la main d’œuvre illimitée, jusqu’à réparation complète. Dorian et Simon s’impliquent et veulent gagner notre confiance en ajoutant à cela une garantie d’un an sur toutes les réparations.

Quant au coût supplémentaire dû à la réparation d’une pièce, il revient moins cher de rallonger la durée de vie de sa machine pour un bon nombre d’années, que de racheter du neuf. De ce côté, Satisfix travaille en partenariat avec le fournisseur Aswo. D’autant plus qu’une réparation sur deux ne nécessite même pas de pièce de rechange. Bien souvent, les dysfonctionnements d’un appareil sont les signaux rappelant qu’il nous faut bichonner nos appareils. D’ailleurs, on retrouve sur le blog de Satisfix des astuces et conseils d’entretien. Enfin le grand plus de Satisfix, c’est la gratuité de l’intervention si une fois sur place, l’appareil n’est pas réparable. Aussi, pour éviter au maximum cette situation, un standard est ouvert toute la journée en semaine, ouvrant un dialogue permettant de sonder la panne et le potentiel réparable.

L’obsolescence programmée

Si Dorian et Simon se sont engagés dans cette voie, c’est bien que tout ou presque est réparable. Selon Dorian, le ratio prix d’achat / qualité des composants est à prendre en compte, en évitant certaines marques faisant des prix d’appels, mais dont les composants de l’appareil seraient très bas de gamme, garantissant une faible durée de vie. Le vieil électroménager, souvent plus robuste, peut en réalité durer encore bien des années, si l’on en prend soin. Le seul frein est lié à l’arrêt de la fabrication des anciennes pièces par les fabricants d’une marque. Par ce type d’investissement de confiance, on évite ainsi davantage la production de déchets, et de trous inutiles dans son porte-monnaie.

Aujourd’hui, les créateurs de Satisfix sont fiers de dire que leurs clients les recommandent, gage de qualité, avec en prime un engagement écologique utile. Le Zéro Déchet n’a jamais été aussi abordable.

Où les trouver :

  • Par téléphone : leur standard est ouvert du lundi au vendredi, toute la journée

Voir tous les articles sur les Entrepreneur-es Zéro Déchet

Laisser un commentaire