L’heure d’une Métropole Zéro Déchet : Plastique à usage unique

Notre association Zéro Déchet Lyon vous propose son scénario pour un programme Zéro Déchet sur la Métropole de Lyon. L’objectif : une réduction de 50% de l’incinération sur notre territoire lyonnais par des alternatives économiques, locales et circulaires créatrices de milliers d’emplois !

Rédigé avec la collaboration d’une vingtaine d’acteurs·ices du territoire, il s’articule autour de 6 thèmes. Découvrez notre quatrième axe, le plastique à usage unique.

PLASTIQUE À USAGE UNIQUE

Les plastiques à usage unique nous entourent de plus en plus et remplissent nos poubelles. Les impacts et coûts de gestion de ces déchets sont déjà plus que connus. Les plus répandus sont les bouteilles en plastique ainsi que les emballages de repas à emporter.

Jusqu’à 75 % d’énergie primaire économisée grâce au réemploi via un système de consigne préservante du verre. Par ailleurs la production de bouteilles neuves à partir de verre recyclé est très consommatrice de ressources.

Qu’en est-il sur la Métropole de Lyon ?

En 2018, avant extension des consignes de tri, on retrouve encore 20,5% de plastiques dans la poubelle grise (OMR*) des habitants métropolitains, soit 46 kg/an/hab. Aujourd’hui, 48 % des Grands Lyonnais·es disent ne pas privilégier les emballages réutilisables ou les produits les moins emballés possibles par manque d’offres de proximité, méconnaissance des gains économiques possibles et manque de sensibilisation des impacts.

Par ailleurs, la gestion des 60 millions de bouteilles en verre consommées chaque année sur la Métropole représente un coût brut de 3,3 m€ pour une recette de seulement 0,99 m€.

Ils l’ont fait :

  • Fribourg en Allemagne (230 000 habitants) propose depuis 2016 des gobelets réutilisables consignés aux cafés et commerces de son territoire pour la vente à emporter. En 2018, 70% des cafés de la ville participaient et plus de 26 000 gobelets étaient mis en circulation. 
(photo : https://freiburgcup.de/de/wie.php
  • Bout’ à bout’ à Nantes (300 000 habitants) relance le réemploi du verre, soutenu par les collectivités, la région et le syndicat mixte local. En 2018, 15 producteurs et 35 magasins sont engagés soit 20 000 bouteilles réemployées.
(photo : https://www.facebook.com/boutaboutconsigne/
  • Genève (200 000 habitants) a interdit l’utilisation de couverts, assiettes, bols et pailles en plastique, lors d’activités se déroulant sur son domaine public et soumises à autorisation.

En quelques chiffres…

Le plastique à usage unique c’est…

5 % du chiffre d’affaire d’un artisan peut être consacré aux emballages client

9 % des émissions de GES* générés par les déchets plastique dans les incinérateurs de notre Métropole

2,7 % des déchets des incinérateurs sont issus des déchets des rues (corbeilles et ébouages)

+ de la moitié des déchets abandonnés dans les rues sont des emballages de repas et de boisson

Quelles solutions ?

FAVORISER les emballages réutilisables avec les acteurs déjà existants:

  • Informer, former et sensibiliser avec les maries, les commerçants, artisans, restaurateurs à la distribution de produits consignés et vrac et sur les économies réalisables
  • Inciter à l’approvisionnement en alimentation locale sur les marchés alimentaires, restaurateurs et les commerces de proximité
  • Favoriser la multiplication de commerces vrac et « zéro déchet » avec des aides aux prêts bancaires ou d’acquisition de locaux
  • Créer un circuit local de réemploi de fournitures (bocaux, cagettes, silos, sceaux etc.)
  • Généraliser les emballages consignés pour la vente à emporter et les boissons, en soutenant les projets déjà existants comme La Gamelle Consignée et Rebooteille
  • Créer des points relais d’objets consignés (plats, bouteilles) et/ou compléter par des collectes gérées par la Métropole telles que les collectes d’enlèvement des déchets

RENDRE EXEMPLAIRE la métropole et les institutions publiques locales :

  • Diminuer de 90 % la commande publique de gobelets jetables et bouteilles d’eau et distribuer une gourde / tasse à tous les agents de la Métropole.
  • Supprimer les barquettes plastiques dans les cantines scolaires et administratives.
  • Interdire le plastique à usage unique lors d’évènements sur l’espace public ou financés par la Métropole.
  • Déployer plus largement le nombre de fontaines à eau dans l’espace public et en plus de points stratégiques.

L’association La Gamelle Consignée propose un service de contenants consignés pour les repas à emporter. Les gamelles sont louées par les restaurateurs, utilisées par les client·e·s puis récupérer par l’équipe de l’association à vélo. Les gamelles sont ensuite nettoyées et redistribuées aux restaurants !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 120995962_166790915054858_2654893477010774482_n.png.
(photo : https://www.facebook.com/LaGamelleConsignee/

L’association Rebooteille offre une solution de réemploi des bouteilles en verre. L’association participe au retour de la consigne en proposant une solution clé en main aux producteurs de boisson, et le tout localement !

(photo : Rebooteille)

GLOSSAIRE :

  • OMR : Ordures Ménagères Résiduelles
  • GES : Gaz à effet de serre

Laisser un commentaire