L’atelier éco-récup’ : créativité, convivialité… zéro déchet !

Comment conjuguer créativité et respect de l’environnement ? Simple : il suffit de participer à un atelier éco-récup’ ! Et pour savoir en quoi ça consiste exactement, on va laisser la parole à la personne qui est à l’origine du projet, Héloïse Bos : « Je voulais un mode de vie respectueux de l’environnement et le plus possible zéro déchet, même si j’avoue ne pas l’être encore totalement. Parfois il y des anciennes habitudes qui reviennent ! J’étais sensibilisée à ça déjà de par mes parents : depuis à peu près dix ans ma mère fait attention à son alimentation, à son mode de vie… Je voulais aussi un travail en accord avec mes valeurs. Donc je me suis dite : “ Qu’est-ce que je pourrais faire pour que mon travail ait un sens pour moi ? ˮ »

Les ateliers

Elle décide donc de créer son entreprise, en proposant des ateliers qui mêlent la création et les enjeux environnementaux : « On aborde ces thématiques-là dans le but de permettre aux gens d’avoir des petites astuces concrètes que l’on peut appliquer au quotidien, tout en gardant un côté ludique. » À qui elle s’adresse ? « A tout le monde ! J’interviens lors d’événements, à domicile, dans des centres sociaux, des associations, des épiceries bio… J’envisage aussi d’intervenir dans les entreprises. »

Entre tri et zéro déchet

À travers ses ateliers, est-ce qu’Héloïse veut sensibiliser les gens plutôt sur le tri ou sur le zéro déchet ? « Ça dépends des publics. Quand je vais intervenir auprès des bailleurs sociaux je me concentre sur la gestion des déchets, parce qu’ils veulent que les locataires sachent bien trier.  J’ai remarqué que ce n’est pas forcement par mauvaise volonté que les gens trient mal, c’est souvent par manque d’information. Même moi parfois j’ai des déchets dont je ne sais pas quoi faire, parce c’est indiqué nulle part ! Dans ces cas il faut que je me renseigne auprès du centre de tri ». Étant donné que le mieux reste quand même de passer au mode de vie zéro déchet, Héloïse forme également sur les limites du tri. Et c’est à ce moment-là que ses ateliers deviennent plus créatifs : «  Par exemple je propose des ateliers “ Bien-être au naturel ˮ, avec une formation d’une heure où j’explique comment passer au zéro déchet dans sa salle de bain, en donnant des petites astuces pour faire des cosmétiques naturels etc., suivie d’une heure de création, de bijoux par exemple. »

Les formules d’atelier

Héloïse propose des formules différentes pour des ateliers réguliers et ponctuels : « Tous les mercredis après-midi je travaille dans une MJC : c’est là que je peux approfondir plein de thématiques différentes avec les enfants. Lorsque j’interviens dans le cadre d’un anniversaire, l’atelier consiste plutôt en une animation d’une demi-heure autour d’un sujet en particulier : il peut s’agir du tri des déchets, du mode de vie zéro déchet, ou sinon des problématiques comme la pollution de l’eau, de l’air… Ensuite il y a une heure de création où l’on transforme les déchets du quotidien en jouets, en objets décoratifs, en jeux de société… »

Une idée à succès

Et comment les gens répondent à cette initiative ? «  J’ai eu pas mal de demande sans avoir vraiment cherché des potentiels clients. Là je viens de rentrer en phase de démarchage : comme j’ai un petit réseau dans l’économie sociale et solidaire il y a des personnes qui m’orientent. » Pour les ateliers à domicile la recherche est plus laborieuse : «  Vu que ces sont des particuliers ça comporte plus de temps et c’est aussi beaucoup du bouche à oreille. »

Les prochains événements

Noël approche… Si l’on est à la recherche d’idées pour les fêtes, c’est le moment ! Est-ce que Héloïse à des ateliers à nous proposer ? «  Bien sûr ! Si vous voulez découvrir comment préparer un “ Noël 100 % Zéro déchet ˮ, je vous invite à venir à la MJC de Villeurbanne le 5 et le 12 décembre de 19h à 21h. » C’est noté ! Pour tout autre renseignement il suffit d’aller sur le site de “ L’atelier éco-récup’ ˮ ou sur sa page Facebook.

Laisser un commentaire