Entrepreneur Zéro Déchet du mois de juillet

Joanne de Minéka…

La majorité des déchets en France est générée par le secteur de la construction (247 millions de tonnes en 2016 contre 31 millions de tonnes pour les déchets ménagers !). Pourtant, en rédigeant son mémoire professionnel d’Habilitation à la Maîtrise d’Oeuvre en son Nom Propre lors de la finalisation de sa formation d’architecte, Joanne a identifié que de nombreux professionnels de la construction ont à cœur de travailler avec des matériaux de réemploi.
Cependant, travailler avec ce type de matériaux est plutôt complexe car il faut estimer leur potentiel de réemploi tout en étant vigilant quant aux déchets dangereux qui nécessitent une gestion spécifique.

En septembre 2016, Elle fonde un projet dont l’objectif est de sauver des matériaux de construction de la benne à ordures, pour pouvoir les réemployer.

Deux mois plus tard, l’association Minéka voit le jour avec l’aide et le soutien d’autres architectes. Leur souhait est de faire émerger la pratique du réemploi des matériaux et de proposer des pratiques de construction alternatives, afin de préserver les ressources naturelles et les matières premières.

Collecte de matériaux voués à être jetés           Aire de jeux faite de matériaux récupérés

Ainsi, Minéka collecte, reconditionne, stocke et redistribue à prix solidaire des matériaux voués à être jetés. Le projet est en construction et son bureau est situé à Bricologis à vaulx-en-Velin.

Au-delà de lutter contre la production de déchets dans le BTP, Joanne montre qu’il est possible avec une telle initiative de créer de l’emploi, de développer la créativité et de favoriser l’artisanat. Le regroupement de professionnels de la construction au sein de l’association est un atout indéniable puisqu’ils ont les compétences pour identifier le potentiel de réemploi des matériaux.

Actuellement dans une phase de développement, Minéka attise la curiosité et est souvent sollicitée par des entreprises du bâtiment et des professionnels de la construction qui souhaitent participer au projet en donnant des matériaux. Ils ont pu, par exemple, récupérer des matériaux sur un chantier de logements à Confluence. Sur les deux collectes réalisées, Minéka a récolté 4 tonnes de matériaux dont 3 tonnes qui ont déjà été redistribuées.

Minéka est l’une des seules associations sur la métropole de Lyon à proposer cette activité.

Vous pouvez suivre Joanne sur Facebook, entreprises ou bricoleurs une actualité vous attend !

Laisser un commentaire