« Délibio», le traiteur lyonnais zéro déchet, bio et local

Délibio est un service de restauration traiteur créé par Antoine Perrin en 2017 après une période de deux ans de gestation.

L’idée de cet entrepreneur est née d’une frustration et d’un questionnement : « Comment bien manger au bureau lors de ma pause déjeuner ? Est-ce possible de proposer un dîner en phase avec mes valeurs pour célébrer mon mariage ? »

Lire la suite « « Délibio», le traiteur lyonnais zéro déchet, bio et local »

« Les Détritivores», un projet de compostage de proximité

logo Les détritivores avec des couverts se tranformant en végétaux

Les Détritivores est une activité tout d’abord créée en 2015 à Bordeaux. Depuis janvier 2017, Vincent Dujardin avec Gaétan Lepoutre ont lancé cette initiative à Lyon afin de permettre le compostage de proximité des biodéchets des restaurants. Le but étant ainsi d’éviter l’incinération ou la mise en décharge des déchets biodégradables sans retour à la terre possible. Ces derniers représentent environ 50% des déchets de la restauration.

Lire la suite « « Les Détritivores», un projet de compostage de proximité »

La Box « Zorro Déchet », un coffret zéro déchet 100% engagé & made in France

La Box Zorro Déchet est un projet tout en un qui regroupe dans un seul coffret le nécessaire (objets, cosmétiques et conseils) pour adopter un mode de vie zéro déchet.
Mais qui se cache derrière cette box ? Focus sur Tiphaine, la créatrice de ce kit d’action zéro déchet.

Lire la suite « La Box « Zorro Déchet », un coffret zéro déchet 100% engagé & made in France »

« Vrac’n Roll », premier e-commerce Zéro Déchet

Vrac’n Roll est la première épicerie zéro déchet en ligne à proposer des produits bio et en vrac qui sont également livrés de manière écologique (en vélo ou véhicule électrique) et sans emballage à Lyon et Villeurbanne.

Le site internet permet de retrouver près de 200 références bio et vrac, ce qui rend la plateforme particulièrement pratique lorsqu’on a peu de temps à consacrer aux courses.

Mais qui se cache derrière Vrac’n Roll ? Focus sur l’équipe et plus particulièrement la fondatrice Sarah Benosman.

 

Les vrac’n rolettes

Aujourd’hui, l’équipe est composée de 4 jeunes femmes :

  • Sarah, « le couteau suisse de l’équipe »
  • Lara, « chargée d’innovation culinaire et communication »
  • Margot, « la pro des bocaux »
  • & Juliette, « la chasseuse de bons produits et de services optimisés »

Chacune dans son domaine, elles mobilisent leur énergie pour rendre la consommation BIO et VRAC accessible, pratique et amusante pour tous.

Qui est Sarah ?

Installée à Lyon depuis l’âge de 24 ans, Sarah est une lyonnaise de cœur depuis 7 ans.

Sarah a toujours été convaincue qu’une consommation responsable était incontournable tant pour notre environnement, que pour notre santé. Par contre, elle trouvait que les solutions proposées n’étaient pas toujours simples à mettre en œuvre et c’est pourquoi elle s’est spécialisée en éco-design une fois son diplôme d’ingénieur designer de l’UTC en poche.

Fin 2015, après 7 années de conseils aux entreprises pour développer des produits et services éco-friendly et plusieurs tentatives pour consommer vrac, Sarah soumet le projet de « 1ère épicerie bio, vrac et zéro déchet en ligne » à l’ADEME puis lance la start-up Vrac’n Roll à Lyon.

Fin 2015, diplômée de l’UTC et ancienne chef de projet en éco-conception, Sarah éco-innove avec l’équipe, les clients, les partenaires et les fournisseurs Vrac’n Roll pour vous proposer une offre qui simplifie la consommation bio et vrac.

L’épicerie en ligne

La vocation première de Vrac’n Roll est de rendre la consommation responsable ludique et pratique : la start-up basée à Villeurbanne dans le quartier Flachet simplifie les courses, tout en réduisant les emballages, grâce à la livraison en bocaux, bouteilles et sacs en tissu consignés. Il est également possible de récupérer sa commande dans leur local en choisissant l’option « Vrac’n Collect ».

Différentes gammes sont proposées sur le site comme par exemple :

  • thé, café et céréales
  • pâtes et riz
  • sucres et farines
  • épices, huiles et condiments
  • confiserie
  • et tout récemment des fruits et légumes

L’atout principal de Vrac’n Roll est de faciliter la gestion du vrac en économisant du temps grâce aux contenants consignés :

  • on ne passe plus de temps en rayon mais on choisit en quelques clics ce dont on a besoin ;
  • on ne transporte plus nos achats, ni mêmes les contenants consignés car Vrac’n Roll les livre à domicile (à Lyon & Villeurbanne) et peut les récupérer vides à chaque livraison ;
  • plus besoin de transvaser le contenu des sachets dans les bocaux;
  • plus de sac ou cartons à gérer lorsque l’on reçoit nos courses, Vrac’n Roll nous laisse seulement des contenants remplis de bons produits;
  • plus besoin de chercher les temps de cuisson des légumineuses et céréales achetées en vrac car les étiquettes Vrac’n Roll le précisent, tout comme la composition et provenance de tous les produits;
  • et surtout il est possible d’acheter au poids et donc de choisir la quantité dont on a réellement besoin. On évite ainsi le gaspillage alimentaire.

Et pour toutes ces raisons, les premiers retours son très positifs. Chaque semaine, des clients avouent à Sarah s’être lancés dans la consommation bio et zéro déchet grâce à Vrac’n Roll – tout comme elle. Son but est qu’ensemble, nous continuons d’opter pour de bons produits tout en simplifiant notre quotidien, Vrac’n Roll s’occupe de tout !

Grande nouveauté depuis septembre : les contenants consignés sont offerts pendant les 2 mois suivants la commande.

Les projets à venir

Les nouveaux projets de Vrac’n Roll sont les suivants :

  • ajouter à leur offre alimentaire des produits d’hygiène, cosmétiques et entretien d’ici 1 ou 2 mois,
  • simplifier l’achat en entreprise avec des tarifs et créneaux pour des livraisons groupées,
  • livrer partout en France d’ici début 2018 en points relais toujours sans emballage jetable. L’équipe développe des sacs à dos consignés qui permettront aux Vrac’n Rollers d’aller chercher leurs commandes à pieds, vélo, métro…et de remettre leurs contenants vides à l’intérieur pour les retourner à Vrac’n Roll qui les lavera et réutilisera pour d’autres commandes.

En plus de celui de Sarah, 3 postes ont déjà été créés chez Vrac’n Roll en 2017 et des projets de recrutement sont envisagés dans les mois à venir, notamment pour de la préparation de commandes.

Plus d’informations

Pour retrouver plus d’informations sur Vrac’n Roll et découvrir toutes les gammes proposées, rendez-vous sur le site internet : https://www.vracnroll.com.

 

Vous pouvez également les retrouver sur Youtube et visionner la vidéo concernant la livraison partout en France : https://www.youtube.com/watch?v=0NZIEfhZA_Q

Abracada’vrac : entrepreneure Zéro déchet de juin

Et l’entrepreneure zéro déchet du mois de juin est : Jeanne, la créatrice d’Abracada’Vrac.

Portrait de Jeanne

Qui est Jeanne ?

Jeanne a commencé ses études en prépa littéraire spé philo. Puis, à la fin de sa licence de droit, elle a pris plusieurs semaines de calme pour réfléchir à ce qu’elle allait faire ensuite. Elle voulait prendre la bonne route, sentir qu’elle ne passait pas seulement ses journées à gagner sa croûte, mais aussi à faire quelque chose qui soit vraiment utile pour les autres.

C’est pendant cette période d’introspection qu’elle a vécu une énorme prise de conscience devant sa poubelle: en rentrant des courses, elle s’est rendue compte que rien qu’en rangeant ses achats dans le frigo, elle venait de remplir sa poubelle d’emballages. Elle s’est imaginée ce que cela devait représenter comme volume quotidien de déchets à l’échelle de la planète, et ça lui a paru vertigineux. Elle est allée sur internet pour trouver l’épicerie 100% vrac la plus proche de chez elle et… elle s’est rendue compte que ça n’existait pas en France!!! C’était en juin 2014, l’épicerie « La Recharge » allait ouvrir un mois plus tard à Bordeaux. Elle a décidé d’ouvrir une épicerie en vrac à Lyon, et ce projet riche d’expériences et de rencontres a duré deux ans mais ne s’est pas concrétisé, car au fond elle n’était pas faite pour la vie commerçante. Son vrai rêve, c’est de partir à la campagne construire une ferme auto-suffisante en énergie et ressources, pour pratiquer le maraîchage en permaculture. Après son mariage, le 24 juin, elle partira avec son époux faire du woofing dans toute la France pour apprendre le métier et rencontrer des paysans de toutes les régions!

Bref, le projet d’épicerie, qui s’appelait déjà Abracada’Vrac, s’est transformé en blog du même nom, pour aider les autres à réduire leurs déchets. Elle qui aime beaucoup écrire et réfléchir, elle a été comblée par ce travail qui lui a permis de partager ses astuces et réflexions avec un grand nombre de personnes, et même de se faire de nouveaux amis, qui l’ont contactée via le blog ! Ce point de contact avec un grand nombre de personnes en transition vers le zéro déchet lui a également permis de se rendre compte que nous avons tous la même problématique lorsque nous voulons faire les courses en vrac : très souvent, nous ne savons pas où aller pour trouver certains produits sans emballage. C’est comme ça que lui est progressivement venue l’idée du localisateur de vrac qu’est Abracada’Vrac aujourd’hui.

aperçu du site internet

Localisateur de vrac

Abracada’Vrac est donc un localisateur de vrac permettant aux utilisateurs d’écrire le nom d’un produit qu’ils cherchent pour obtenir la liste des boutiques dans leur ville qui vendent ce produit en vrac.

L’idée : moins de déchets pour les consommateurs et plus de clients pour les commerçants engagés dans ce mode de vente.

D’autre part, les commerçants auront accès aux statistiques de recherches, ce qui leur permettra de rajouter dans leur magasin les produits recherchés par les consommateurs : ainsi, Abracada’Vrac a aussi pour but de contribuer à l’élargissement des gammes vrac proposées dans les magasins.

Pour faire un beau site qui soit agréable à utiliser pour tout le monde et durable dans le temps, elle a décidé de créer un véritable modèle économique autour de ce projet, qui est une entreprise depuis fin 2016 : le site est gratuit pour les utilisateurs et payant pour les commerçants car il s’apparente pour eux à un service de publicité en augmentant leur visibilité et en augmentant leurs clientèle. Pour référencer leurs produits, les commerçants paient un abonnement s’élevant à 150 euros HT/an, ce qui correspond à peu près à leur facture de téléphone fixe mais leur rapporte beaucoup plus ^^

Après un an de travail acharné avec des développeurs et une designeuse, des dizaines d’heures de démarchage, Abracada’Vrac est lancé à Lyon ce mois de juin !! Avec déjà 600 utilisateurs lyonnais et une quinzaine de boutique pour l’instant.

Le prochain lancement aura lieu à Paris, fin octobre. Le but est qu’Abracada’Vrac puisse être utilisé partout en France, en Suisse et en Belgique d’ici fin 2018.

Pour l’instant, Abracada’Vrac n’est pas une appli, mais un site web disponible sur ordinateur et sur téléphone. Tout est fait pour que l’utilisation sur téléphone soit identique à l’expérience que l’on peut avoir sur une appli, à cela près qu’il faut internet pour qu’elle fonctionne. On peut même installer une icône de raccourci sur son téléphone!

Voici l’adresse du site: www.abracada-vrac.com  

Plus il y a d’inscrits et plus vite les commerçants rejoindront le mouvement, alors Jeanne compte sur la motivation des Lyonnais!!